Projets technologiques

PROJET « UNE CONNEXION POUR TOUS »

Une connexion pour tous, le premier projet initié par la FROHME, continue à faire de nouveaux adeptes, alors que près de 150 tablettes ont été distribué aux  quelque 300 locataires participants issus de neuf (9) organismes.

 

Les locataires impliqués reçoivent des formations et du soutien technique pour utiliser le matériel offert du confort de leur OSBL d’habitation. Ce projet leur permet de prendre de l’autonomie et de faciliter le virage numérique au sein de leurs rencontres et de leurs comités.

 

En offrant des formations aux personnes âgées, la Fédération permet à ces locataires, généralement des personnes vulnérables, d’assumer leur rôle de citoyen et de bénévole auprès de leur conseil d’administration, mais aussi, de connecter entre eux et d’assurer leur mieux-être. Cette approche est devenue nécessaire pour briser l’isolement et favoriser des décisions et des communications rapides quelques mois après le début de la pandémie de COVID-19, en 2020.

 

PROJET  COLLECTIVITÉS UNIES ET BRANCHÉES

Financé par le programme Nouveaux Horizons pour les personnes aînées, ce projet, amorcé en 2022 se poursuit. Il s’est à ce jour déployé chez six (6) membres.

 

Il vise à mettre sur pied des ateliers interactifs et de transfert de connaissances entre plusieurs organismes. Les ateliers abordent différents sujets (saines habitudes de vie, la sécurité informatique, la fraude et la maltraitance, l’autonomie financière, etc.) et s’ajoutent à des activités à caractère plus ludique, comme des projections de films ou des parties de bingo

PROJET « CENTRAIDE »

Le plus récent projet, financé par le Fonds de relance des services communautaires de Centraide, a permis de fournir des écrans, des caméras et des ordinateurs à 16 organismes membres de la FROHME. Ces derniers peuvent ainsi se connecter entre eux, mais également utiliser l’affichage dynamique pour informer les locataires. Dans les milieux, ce sont parfois les locataires eux-mêmes, d’autres fois les intervenants communautaires ou les gestionnaires qui, supportés de la chargée de projets en technologie, manipulent les logiciels pour créer l’affichage dynamique sur les écrans.